ChercheursChercheurs 2024 - 2025

Manon Laurent

Manon Laurent est docteure en sociologie de l’Université de Paris Cité et en science politique de l’Université Concordia à Montréal (Canada), ingénieure de recherche post-doctorante au sein de la Chaire du Travail Créateur du Professeur Pierre-Michel Menger au Collège de France. Elle est affiliée au Centre d’Etudes en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques (CESSMA) (UMR 245).

Elle explore les relations État-société en Chine urbaine. Plus spécifiquement, elle travaille sur la parentalité comme un processus de politisation de la classe moyenne chinoise. Son travail doctoral a porté sur la manière dont la marchandisation des ressources éducatives et l’intégration de la Chine dans un espace normatif mondial transforment les parents en acteurs politiques.

Dans le cadre de son travail au sein de la Chaire du Professeur Menger, elle va s’intéresser particulièrement au rôle des mathématiques dans la réussite scolaire des enfants chinois. Elle va cartographier le monde des mathématiques scolaires en Chine pour comprendre les enjeux économique, démocratique et méritocratique autour de cette discipline centrale pour l’avenir de l’Empire du Milieu.

Par ailleurs, elle continue à étudier le rôle de l’Etat dans la production de normes de parentalités à travers des programmes publics et des mesures réglementaires qui servent le plus souvent des discours natalistes et nationalistes dans les pays autoritaires.

Elle a enseigné à l’Université de Nanjing, à l’Université Concordia et à l’Université Paris Cité. Elle a publié dans plusieurs revues dont la revue Pacific Affairs, Urbanités et Mouvements et dans les livres collectifs Disciplines scolaires et cultures politiques (dir. Patricia Legris et Jeremie Dubois, PUR, 2018), Social Welfare in India and China – A Comparative Perspective (dir. Gao Jianguo, Rajendra Baikady, Lakshamana et Cheng Shengli, Routledge, 2020), Asie en Care – Le souci d’autrui au prisme des études asiatiques (dir. Myriam de Loenzien, Kanae Sarugasawa et Aurélie Varrel, CNRS Editions, 2024) et Feministing in Political Science : A Manifesto for Change in the Academy (dir. Fiona MacDonald et Stephanie Paterson, Manitoba University Press, 2024).

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer