CarousselJournée des sciences socialesJournée des sciences sociales 2022

Appel à candidatures pour la journée pour les sciences sociales 2022 : Le travail à distance

La pandémie de Covid-19 et ses confinements successifs ont soudainement et durablement implanté le télétravail dans les pratiques des entreprises et des administrations. Jusqu’alors marginal, et souvent très partiel, le travail à distance a été généralisé et poussé à sa limite pour tous les emplois qui le permettaient. En 2020, le télétravail intégral a ainsi touché un tiers de la main d’œuvre en France, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis. Après ce choc brutal, un retour au statu quo ante est improbable. D’abord parce que chacun a compris qu’il était possible de télé-travailler au moins quelques jours par semaine. Ensuite parce que ce changement a été l’occasion d’une accélération de la transformation digitale de l’entreprise, de l’expérience du télé-enseignement, de l’extension de la sociabilité à distance, de la massification des achats en ligne, etc. Avec cette expansion de « la vie à distance », les activités humaines sont-elles en cours de déterritorialisation ? Comment se noueront les liens sociaux dans un monde où une grande partie de la vie et des interactions seront numériques ? Cette tendance sera-t-elle l’occasion d’une relocalisation de la population dans les zones rurales ou les petites villes qui, depuis des années, se vidaient au profit des métropoles ? Et au niveau international, va-t-elle pousser la délocalisation de la production un cran plus loin, mettant en concurrence les travailleurs de tous les pays, désormais à distance digitale identique de tout employeur ? Enfin, comment appréhender les nouveaux modes d’organisation du travail au sein d’espaces numériques gouvernés par des algorithmes ? Jusqu’où accepter le « management algorithmique », qui n’est désormais plus l’apanage des seules entreprises-plateformes comme Uber ou Amazon, mais concerne désormais les entreprises traditionnelles ? Le télétravail soulève à l’évidence de nombreuses questions.

Le présent appel à contributions scientifiques s’adresse aux enseignants-chercheures et chercheurs de toutes les disciplines des sciences sociales ayant soutenu leur thèse de doctorat depuis 10 ans au plus. Le sujet (voir le projet scientifique en cliquant ici) présente plusieurs facettes, dont notamment la question de la fin du salariat, la productivité, le bien-être, les effets macroéconomiques, les cas spécifiques de travail à distance dans les secteurs de l’enseignement et la santé qui méritent une attention particulière, le droit et les nouvelles réglementations…. Il se prête à diverses approches et présente des enjeux pour la sociologie, l’histoire, l’anthropologie, la géographie, l’économie, les sciences cognitives et la psychologie, le droit… Toutes les disciplines en sciences humaines et sociales sont invitées à éclairer ce thème selon leurs propres méthodes et leurs problématiques spécifiques.

Le but de cet appel est de mobiliser les chercheurs – post-doctorants, chercheurs et enseignants-chercheurs… – qui travaillent sur ce thème et sur d’autres qui s’en rapprochent. Les projets susceptibles d’être retenus associeront des recherches empiriques de qualité à des problématiques relativement ouvertes et générales. Ces projets ne sont pas réservés au cas de la France, ils peuvent embrasser des aires culturelles et des sociétés différentes.

Les prix de 2500 euros s’adressent aux enseignants-chercheurs et chercheurs en début ou milieu de carrière. Sont éligibles les personnes de toute nationalité et tout statut, rattachées à des institutions de recherche françaises (même si elles exercent à l’étranger) ou européennes et titulaires d’une thèse de doctorat.

Nourries de données, menées selon des méthodes innovantes, les contributions devront être déposées auprès de revues à comité de lecture. Parallèlement, une version destinée à un plus large public sera présentée en novembre 2022 lors de la 10ème Journée des Sciences Sociales et fera également l’objet d’une publication dans l’ouvrage collectif de la Fondation. L’évènement sera précédé de trois journées de travail au cours desquelles les lauréats seront invités à discuter de leur projet d’article et à se former à la prise de parole.

Vous pouvez poser votre propre candidature en soumettant par voie électronique un projet d’une page  en remplissant le formulaire (cliquez ici pour télécharger le formulaire).

Pour en savoir plus sur notre démarche, téléchargez le projet scientifique en cliquant ici
Clôture de l’appel : 30 Septembre 2021, à minuit
Sélection des candidats et résultats de l’appel : à déterminer
Contact pour toute information: contact@fondation-sciences-sociales.org

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer