CarousselJournée des sciences socialesJournée des sciences sociales 2021

Appel à candidatures pour la journée pour les sciences sociales 2021 : Pandémies

La pandémie de Covid-19 a suscité une réaction politique particulièrement forte. Elle ne constitue pourtant pas un phénomène inédit, ni par son ampleur, ni par sa gravité. La chronique des pandémies connues est longue. Peste au VIème siècle, peste noire de 1347 resurgissant de manière récurrente jusqu’en 1720, « grande mortalité » dans les Amériques dès 1492, choléra (1826, 1832), grippe russe (1889), grippe espagnole de 1918, grippe asiatique de 1957 (2 millions de morts dans le monde, dont 100 000 en France), grippe de Hong Kong en 1969 (31 000 morts en France et 1 million dans le monde), SRAS en 2002, grippe A H1N1 en 2009 (entre 100 000 et 400 000 morts), regain de rougeole en 2018, virus Ebola en 2014-2016 (en Afrique de l’Ouest), Dengue (grippe tropicale) en 2016, et enfin Covid-19 aujourd’hui… l’équilibre dynamique entre bactéries, virus et humains bascule souvent dans des spirales qui déciment ces derniers.

Récurrentes et universelles, les pandémies présentent de nombreuses facettes propices à l’analyse par les sciences sociales.

Le présent appel à contributions scientifiques s’adresse aux enseignants-chercheures et chercheurs de toutes les disciplines des sciences sociales. Le sujet (voir le projet scientifique en cliquant ici) présente plusieurs facettes, dont notamment le rapport à la mort et le prix de la vie humaine, la révélation de valeurs implicites, le rapport à la démographie des pays touchés, les récits et les interprétations, la confiance dans la science et dans le politique, la fracture sociale et la virtualisation, le lien aux changements climatiques, les rapports aux chaînes d’interdépendance autour desquelles s’organisent la société et l’économie, la désorganisation de la globalisation… Il se prête à diverses approches et présente des enjeux pour la sociologie, l’histoire, l’anthropologie, l’économie, les sciences cognitives et la psychologie, le droit… Toutes les disciplines en sciences humaines et sociales sont invitées à éclairer ce thème selon leurs propres méthodes et leurs problématiques spécifiques.
Le but de cet appel est de mobiliser les chercheurs – post-doctorants, chercheurs et enseignants-chercheurs… – qui travaillent sur ce thème et sur d’autres qui s’en rapprochent. Les projets susceptibles d’être retenus associeront des recherches empiriques de qualité à des problématiques relativement ouvertes et générales. Ces projets ne sont pas réservés au cas de la France, ils peuvent embrasser des aires culturelles et des sociétés différentes.

Les prix de 2500 euros s’adressent aux enseignants-chercheurs et chercheurs en début ou milieu de carrière. Sont éligibles les personnes de toute nationalité et tout statut, rattachées à des institutions de recherche françaises (même si elles exercent à l’étranger) ou européennes et titulaires d’une thèse de doctorat.

Nourries de données, menées selon des méthodes innovantes, les contributions devront être déposées auprès de revues à comité de lecture. Parallèlement, une version destinée à un plus large public sera présentée en novembre 2021 lors de la 9ème Journée des Sciences Sociales et fera également l’objet d’une publication dans l’ouvrage collectif de la Fondation. L’évènement sera précédé de trois journées de travail au cours desquelles les lauréats seront invités à discuter de leur projet d’article et à se former à la prise de parole.

Vous pouvez poser votre propre candidature en soumettant par voie électronique un projet d’une page  en remplissant le formulaire (cliquez ici pour télécharger le formulaire).

Pour en savoir plus sur notre démarche, téléchargez le projet scientifique en cliquant ici
Clôture de l’appel : 15 juillet 2020, à minuit
Sélection des candidats et résultats de l’appel : septembre 2020
Contact pour toute information: contact@fondation-sciences-sociales.org

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer